CRéCET
Cargos et paquebots

Relier le navire au quai

Relier le navire au quai
Amarrage de l'Oscar Wilde, Cherbourg Voir la carte
L’amarrage a pour but d'immobiliser un navire le long du quai. Les aussières sont envoyées à terre par l'équipage puis capelées aux bollards par les lamaneurs.
Chaque amarre possède un nom, selon sa disposition par rapport au quai et au navire.
Dans le port-canal de Caen-Ouistreham, l’amarrage est souvent constitué de gardes et d’amarres de bout *.
* prononcer « boute »
Les aussières sont trop lourdes pour être envoyées directement aux lamaneurs. Aussi, à bord du navire, les matelots amarrent l'aussière à la touline.
Une certaine expérience s’avère nécessaire pour parvenir à envoyer cette touline avec précision.
Une fois amarrée à l’aussière, les matelots du bord la font passer dans le chaumard - ouverture dans la lisse du navire - puis la lancent à quai, visant le lamaneur sur le quai qui la récupère et en tirant sur le bout fait venir à lui l’aussière. Il peut alors passer l’œil de l’aussière autour du bollard ; cette opération s’appelle capeler.