CRéCET
Cargos et paquebots

Premier informé

Visite des gendarmes maritimes à l'agence de consignation, Cherbourg
Visite des gendarmes maritimes à l'agence de consignation, Cherbourg
Dès le premier ETA transmis au consignataire jusqu'au départ du navire, l'agent renseigne quasiment heure par heure les acteurs concernés. L'agent étant toujours le premier averti de l'escale prévue d'un navire et de son premier ETA, il en prévient immédiatement la capitainerie chargée de relayer l'information. L'agent réitérera cette démarche à chaque changement d'ETA. La taille des ports de Caen et de Cherbourg permettent également à chacun des acteurs de solliciter un réseau d'information informel. Les acteurs du port, soucieux, dans la mesure du possible, de planifier leurs emplois du temps traquent alors les éléments nouveaux de l'agent consignataire. À partir du moment où le navire pénètre dans le territoire du port, l'agent ne cesse à travers un document évolutif appelé « statement of facts », littéralement « état des faits », de renseigner l'armateur sur le déroulement de l'escale. Dès qu'il se trouve en mesure d'évaluer la date et l'heure du départ du cargo, l'agent en avise l'agent maritime du port de destination.